Ressources documentaires

Ouvrages

Réviser les lois bioéthiques

Quel encadrement pour une recherche et des pratiques médicales maîtrisées ?

Réviser les lois bioéthiques n°3208/ 2001, 2 volumes.

Alain CLAEYS

Assemblée nationale, juillet 2001
Collection : les documents d'information de l'Assemblée nationale

Réviser les lois bioéthiques

"Les progrès dans la connaissance du vivant sont l'espoir de nombreux malades d'entrevoir, demain, la guérison. Seul l'accès à de nouvelles recherches thérapeutiques permettra de concrétiser ces potentialités. Le Parlement ne peut rester simple observateur et se contenter d'attendre le bénéfice de ces recherches, en laissant à d'autres le soin d'assumer les enjeux éthiques qu'elles mettent à nu. Il appartient au législateur d'autoriser ces recherches, d'en fixer les limites et d'en garantir le respect. Par ailleurs, les pratiques déjà existantes comme l'assistance médicale à la procréation, les greffes d'organes ou, plus novatrices, comme la détermination du patrimoine génétique de chacun appellent un nouvel encadrement.

C'est tout le sens de la révision des lois bioéthiques, voulue par le législateur de 1994, dont la portée est aujourd'hui inséparable d'un principe de précaution bien compris, dans une démarche active et responsable."

[4ème de couverture]