Actualités en éthique

Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement

Lancée le 10 décembre 2015, journée mondiale des droits de l'Homme, cette initiative de l'espace de réflexion éthique Ile de France vise à apporter un éclairage aux questions de société et crises modernes à travers une réflexion, sur les valeurs du soins et des soignants. 

 

L'engagement et la responsabilité assumés dans les multiples domaines de compétences que recouvrent les pratiques soignantes et médico-sociales témoignent d'une attention portée aux droits de la personne. Elle se doit d'être d'autant plus exigeante en situation de vulnérabilité. Les professionnels et avec eux les membres d'associations incarnent des valeurs de sollicitude, de solidarité, de justice et d'inclusion au service de la personne et de la cité. Leur souci du bien-être commun renforce le lien social, ce qui permet de "faire socitété'.

Au delà de ces quelques affirmations justifiant approfondissements et pondérations, ne convient-il pas d'interroger les valeurs constitutives du soin et de l'accompagnement en ce qu'elles représentent dans la vie démocratique?

Au moment où nos responsables politiques aspirent à ce que chacun se mobilise et contribue à une refondation des valeurs et des principes du vivre ensemble, le "soin à la personne", que défendent les professionnels, les militants associatifs mais tout autant les personnes malades et leurs proches, doit être pensé, analysé, discuté et mieux reconnu.

 

Repenser la démocratie à travers les valeurs du soin?

La démarche vise à aviver une réflexion partagée sur les mutations sociologiques, les évolutions biomédicales, la médicalisation de "questions de société". Ces questions doivent être envisagées au delà d'une approche professionnelle. Les mentalités, les normes sociales, les modes de vie actuels nous incitent à nous les approprier.

Que signifie soigner l'autre et l'accompagner, lui consacrer une attention dans un contexte où l'individualisme, la solitude, la culture de l'instant présent ainsi que nos représentations humaines et sociales semblent altérer les principes qui rassemblent et unissent autour d'engagements communs, voire d'une certaine idée de la fraternité?

Il convient de rappeler que l'expression d'une considération "humanitaire" accordée à l'autre en situation de péril ou de précarité extrême est intervenue dans le champ des pratiques soignantes. Dès lors, quelques questions justifient une concertation:

  • en quoi le soin et l'accompagnement médico-social constituent-ils encore une forme de modèle, un idéal suspetible d'inspirer voire de restaurer une certaine conscience de l'autre? une confiance en l'autre qui semblerait exprimer la notion du care si souvent sollicitée et pourtant rarement intégrée dans les faits à nos choix politiques?
  • l'expérience du soin et de l'accompagnement, voire son expertise, peuvent-elles produire un savoir, des repères, des lignes de conduite utiles au projet démocratique qu'il convient de repenser ensemble

 Comme l'espace de réflexion éthqiue Île de France, l'ERER Poitou-Charentes pense que l'espace du soin et celui de l'accompagnement constitue un lieu emblématique de la vie démocratique, et que créer les conditions d'une concertation argumentée qui dépasse les seuls aspects de la maladies et des contingences gestionnaires de la santé publique peut enrichir la société de questionnements qui font sens et s'imposent à elle aujourd'hui.

Dans le cadre de cette initiative "Valeurs de la République, du soin et de l'accompagenement", chacun peut contribuer en faisant bénéficier de son expérience, de ses réflexions et de sa créativité.

Voici quelques textes rédigés à cette occasion.